Un peu de moi...

Cette femme que je ne suis pas…

image

Je ne suis pas cette femme qui se lève le matin et qui doit s’apprêter pour partir au travail…
Je ne suis pas cette femme qui embrassera ses enfants rapidement pendant le petit dèj’ avant qu’elle parte…
Je ne suis pas cette femme qui sera en manque de ses enfants toute la journée…
Je ne suis pas cette femme qui parvient à combiner vie active, et vie de maman…
Je ne suis pas cette femme pressée pour être à l’heure…
Je ne suis pas cette femme qui sera comblée par son travail ainsi que sa famille…
Je ne suis pas cette femme qui se bat chaque jour pour qu’on la voit comme une femme et non comme une maman…
Je ne suis pas cette femme qui sait qu’on peut être femme, épouse, amante, maman, amie, et carriériste…
Je ne suis pas cette femme qui a su penser à son bien être avant celui des autres…
Je ne suis pas cette femme obligée de travailler pour être heureuse…
Je ne suis pas cette femme qui a de l’argent…
Je ne suis pas cette femme qui subvient aux besoins matériel de ses enfants.
Je ne suis pas cette femme qui peut être fière de s’acheter quelque chose avec son argent à elle.

Si tu savais comme j’admire cette femme…

Qu’est ce qu’une femme pour moi…?

Une femme est aujourd’hui une personne à part entière. « Aujourd’hui » parce que ca n’a pas toujours été le cas, elle s’est battue pour l’avoir, sa place « normale » dans la société, la place qu’elle mérite… Elle se bat chaque jour pour parvenir à devenir l’égale de l’homme… Tu sais, l’homme, c’est celui qui travaille et qui ramène de l’argent à la maison, la maison dans laquelle il ne se bouge pas beaucoup. Oh, il travaille dur dur parfois hein, mais au niveau des taches ménagères, entre une femme qui travaille et un homme qui travaille, c’est encore la femme qui en fait le plus la plupart du temps… Fait de société, tu m’étonnes, avant c’était une évidence qu’il ne fasse rien dans la maison, la femme ne servait qu’à ça : la maison, les enfants, s’occuper de son mari. C’était normal, et cette banalité est restée bien ancrée dans les moeurs, merci ! Comment la femme à pu être pendant tant de temps la seule personne dans son foyer à s’occuper de ce dernier ? Comment l’homme a pu poser les pieds sous la table pendant tant d’années ?
Enfin la femme a un statut qui lui permet de faire ce qu’elle désire, dans sa vie de femme, et celle de carriériste… Elle a le droit d’être ce qu’elle veut, de faire ce qu’elle veut… Elle a enfin le droit de travailler, et de n’être comblée que si son travail fait partie intégrante de sa vie…
J’admire chaque femme assez forte pour laisser son enfant, oublier la fatigue des premiers mois, oublier qu’on n’a jamais le temps au début, cette femme qui bombe le torse, fière et heureuse d’aller travailler…
J’admire chaque femme pleinement heureuse, de revoir ses enfants après une petite journée de travail, maman est comblée doublement : elle passe de bons moments au boulot, et elle profite bien plus que moi de sa famille.
L’enfant a le privilège, maintenant, de pouvoir être avec des gens qualifiés, aimants, à passer une bien meilleure journée que si il avait été avec une maman toute tristounette à qui il manque quelque chose : le travail…
Parfois tout de même, l’enfant que nous laissons peut hurler avant de laisser maman partir… Imagine cette femme active qui a comme dernière image son enfant pleurant car n’a pas accepté la séparation… Elle aura du mal à oublier son rôle de maman pendant la journée… Est ce qu’un homme, un papa se torturera l’esprit une bonne partie de la journée, en plus de courir et de faire bonne figure pour le boulot, en plus de parfois gérer quelques coups de fils d’organisation pour sa famille, en plus de penser à tout ce qu’il aura à faire en rentrant…?
Aujourd’hui la femme à le droit de ne plus être que maman… Comme je la trouve forte et courageuse de faire face à toutes ces remarques de « mamans parfaites » qui lui pollueront grand nombre de ses journées… Comme je la trouve forte d’arriver à tout mener de front et de n’être heureuse que comme ça… Comme je la trouve forte d’avoir des projets de vie autre que celui de voir ses enfants grandir… Elle ne pense plus qu’à eux, c’est vrai…
Mais a-t-on envie que nos enfants ne pensent plus à eux un jour…? Moi, non, j’aurais envie que ma fille soit épanouie parce qu’elle aura décidé de ce qu’elle veut faire elle même… J’aimerai qu’elle trouve le métier qui la comblera de bonheur, ainsi qu’elle devienne une super maman… Je regrette de lui donner cette image ci de la femme : femme au foyer… Même si elle reçoit tout l’amour dont elle a besoin ( plus que d’autres bébés apparemment !), j’aimerai lui montrer qu’être une femme aujourd’hui, c’est aussi subvenir aux besoins financiers de sa famille… J’aimerai lui montrer qu’elle doit penser à elle, avant de se focaliser sur ses enfants, qu’elle est une femme avant d’être autre chose… Je voudrais être un exemple pour elle, lui montrer la femme que je voudrais qu’elle soit plus tard, une femme qui fait ce qu’elle désire, à qui personne ne dicte rien, qui est forte et courageuse, autonome…

Mais je suis quelle maman alors ?

Je suis cette maman totalement dévouée à ses enfants.
Je suis cette maman qui est présente jour et nuit ( aaahhh !) pour ses loulous.
Je suis cette maman qui, parfois, n’a pas le temps de prendre une douche.
Je suis cette maman qui doit sans arrêt réfléchir pour que ses 2 enfants soient comblés.
Je suis cette maman qui paraît toujours surbookée même sans travailler.
Je suis cette maman qui aime que sa maison soit propre et rangée pour que sa famille s’y sente bien.
Je suis cette maman pour qui les journées sont rythmées par les enfants, la maison, les repas, l’organisation familiale.
Je suis cette maman qui se demande sans cesse si les 3 membres de sa jolie famille seront heureux.
Je suis cette maman qui ne laisse quasiment jamais sa fille pleurer.
Je suis cette maman qui a donc parfois même pas le temps de faire pipi.
Je suis cette maman qui est congé parental, et qui ne compte même pas quitter sa maison pour travailler pendant loooongtemps.
Je suis cette maman qui vit au dépend de son travailleur d’amoureux.
Je suis cette maman qui dépense des sous alors qu’elle n’en gagne pas.
Je suis cette maman qui se demande comment les mamans dans le monde du travail font, sans devenir folle.
Je suis cette maman qui cherche tout pour occuper ses enfants.
Je suis cette maman qui vit de câlins, de sourires, de courses, de ménage, d’enfants…
Je suis cette maman allaitante à la mercie de sa princesse qui fait ce qu’elle veut de sa maman.
Je suis cette maman qui dit « oui » les millions de fois où mon grand m’appelle.
Je suis cette maman qui est toujours à l’heure pour les activités de ses enfants.
Je suis cette maman qui n’a pas pris de temps sans enfant, sans ménage, depuis exactement 5 mois.

Mais le pire c’est que même après cet article, j’ai envie de te dire que j’adore être celle que je suis… Enfin j’ai le temps d’être cette maman là… Bien sur que j’aimerai être une femme aussi pour mon amoureux, bien sur que j’aimerai être une femme pour moi même, bien sur que j’aimerai être une super copine pour les restos, les sorties etc… Pour l’instant je ne suis qu’une maman… Mais en étant seulement maman, je pense être une bonne maman…

Chaque maman heureuse rendra heureux ses enfants…
Soyez heureuse, ne vous forcez pas à travailler si vous préférez être à la maison, et ne forcez pas à rester à la maison si vous voulez travailler… Nous sommes à une époque où l’on a le choix, ne le perdons pas en faisant ce qui ne nous plaît pas…
Soyez heureuse… Vos enfants ne pourrons que l’être aussi !

5 réflexions au sujet de « Cette femme que je ne suis pas… »

  1. MERCI pour ce texte déculpabilisant pour chaque maman. Personnellement je suis cette maman qui travaille parce qu’elle a besoin de voir autre chose que les 4 murs de la maison et ma fille (attention je l’aime fort d’amour). Mais j’ai besoin pour apprécier nos moments que l’on soit séparées et puis comme ça elle voit d’autres têtes d’autres manières de vivre. Et en même temps je salue bien bas les mamans comme vous qui arrivent à faire passer leurs enfants avant elles même. Alors bon courage et encore merci !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s