Un peu de moi...

Lettre à ma famille…

Mon amour…
Tu pourrai être le pire des hommes pendant quelques temps, être méchant et avoir un coeur de pierre,
Je te dirai en face, ce que j’en pense, j’essaierai de remettre tes idées en place, même si je dois être comme toi,
Mais toujours, face aux autres, je te défendrai… Je te défendrai corps et âme…
Tu peux me tromper, me trahir,
J’aurai mal, je te hurlerai sûrement ma souffrance,
Mais, jusqu’au bout je te défendrai, je te défendrai corps et âme…
Tu peux me détester, me cracher dessus,
Par dessus tout, je te défendrai des griffes des autres…
Tu es mon meilleur, mon idéal, le pilier de ma famille, l’homme de ma famille,
Je ne laisserai jamais, crois moi, quelqu’un parler de toi d’une manière que je ne cautionnerai pas…
Toujours, je te dirai ce que je pense des choses,
Mais toujours, tu seras l’homme de toute ma vie… L’homme que je veux…
Que quelqu’un s’avise de parler de toi…
Il verra à qui il a à faire…
Tu pourrai même m’oublier, me laisser,
Je te pleurerai des années, tenterai le tout pour le tout, je te detesterai, c’est certain,
Mais, toujours, pour la vie, tu seras l’homme le plus merveilleux pour moi, devant les gens, je te défendrai, te comprendrai…

Mes enfants, mes bébés, ma chair de ma chair…
Je me battrai corps et âme pour vous…
Vous pouvez être les pires enfants du monde,
Je pourrai me fâcher très fort contre vous, parfois même, être tellement fatiguée que j’en deviendrai agressive,
Mais toujours, toujours, je vous défendrai…
Vous pourrez me détester, être des ados d’enfer,
Je me battrai contre vous pour vous remettre dans le droit chemin,
Mais toujours, toujours, je me battrai contre le monde entier si il est contre vous…
Vous serez peut être des enfants très durs,
Je crierai peut être beaucoup, j’aurai peut être un mal fou à me faire entendre, je serai peut être éreintée de vous,
Mais toujours, je vous défendrai…
Toujours, vous serez les petits êtres les plus chers à mon coeur…
Vous pouvez faire de mes nuits un cauchemars,
Sans doute je pleurerai tout près de vous, terriblement énervée, terriblement fatiguée,
Mais par dessus tout, je vous trouverai des excuses, je vous défendrai…
Vous pourrez me faire dire  » NON  » des millions de fois dans une même journée,
J’attendrai sans doute la fin de la journée avec une impatience non cachée, je serai sûrement exténuée de devoir toujours répéter,
Mais jamais, jamais personne ne sera mauvais avec vous,
Je serai là pour lui faire sa fête…
Vous serez peut être des enfants qui n' »aimeront » pas l’école, des enfants qui n’y arrivent pas,
Je vous pousserai, je vous mènerai la vie dure, je serai tellement triste, et tellement en colère intérieurement,
Mais toujours, je vous défendrai…
Vous pourrez être des enfants « hyperactifs », être de ceux qui ont toujours besoin de bouger,
Vous me ferez devenir sûrement très faible, je puiserai mes dernières forces dans mon coeur pour vous satisfaire,
Mais jamais personne ne vous fera du mal, jamais personne ne vous parlera mal, jamais personne ne vous manquera de respect…

Ma famille…
Je serai peut être la pire des mères, la pire des épouses, je serai peut être une mauvaise femme et une mère indigne, mais jamais, jamais, je ne laisserai quelqu’un vous détruire, vous rendre triste, vous atteindre… Si vous devez croire en une seule chose au monde, c’est bien celle là… Je me battrai pour vous, je vous défendrai jusqu’à la mort… Si vous saviez ce qu’il y a dans mes tripes pour vous…

3 réflexions au sujet de « Lettre à ma famille… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s