Un peu de moi...

Ils pourraient être 5…

J’ai deux enfants… Mais 5 se sont posés dans mon ventre… 3 fausses alertes… 3 tout petits trucs riquiquis, même pas encore des bébés ont voulu se loger dans mon ventre… Quelque chose, on ne saura jamais quoi, les en ont empêché…

La première fois, 8 semaines qu’on est sur un petit nuage… On vit le début de grossesse à fond, on est les plus heureux, nos proches sont déjà au courant, tout le monde est ravi, on se dit qu’on l’annoncera à tout le monde à Noël, dans 3 semaines… On se projette très vite, moi, je suis déjà maman pour la deuxième fois… Puis du sang, un tout petit peu, une sage femme de l’hôpital  me reçoit, je suis sereine, je veux juste qu’elle me rassure, les sage-femmes sont en grève ce jour, c’est dimanche… Je vois un petit oeuf, la safe-femme me dit qu’elle ne voit rien de plus qu’un oeuf mais que c’est normal à 8 semaines, elle montre les infos a sa gynéco, qui dit « tout va bien, c’est normal » ! Revenez dans une semaine si c’est toujours la même chose… Je suis rassurée, tout va bien, mon bébé va bien, d’après ce qu’on me dit… Je reviens une semaine après comme c’est toujours pareil… L’oeuf n’a pas grandi, fait toujours la même taille, et on ne voit toujours qu’un oeuf… Un oeuf clair… Je m’écroule alors que David est déjà parti tombé dans les pommes dans le couloir…! On a perdu ce qu’on croyait être un bébé… On sort de l’hôpital au bout d’un moment, je tombe dans les bras de mon homme, qui assez de forces pour me relever… Très vite, David, fait de l’humour, il arrive à me faire rire… C’est juste un oeuf… Un calvaire ensuite pour l’expulser, il veut rester à l’intérieur de moi le ****… J’ai l’impression d’avoir perdu un bébé, d’avoir la mort dans mon corps, là ou je devrais avoir la vie… Je suis vide de tout sentiment, mis à part celui d’avoir perdu mon deuxième bébé… Sans mon homme, je serais tombée dans le trou béant qui m’attendait… Je me suis relevée petit à petit, je me suis posée avant de re-tester de faire un bébé…

On s’y remet 6 mois après ( oui, gros besoin de réflexion…). Je retombe enceinte quelques mois après… J’essaye d’être raisonnable, de faire doucement avec mes sentiments, de les gérer… Encore enceinte à Noël, on fait des petits cadeaux aux futurs grands parents pour leur annoncer la belle nouvelle qui a 5 semaines… J’ai pris rendez vous chez une sage femme libérale le 29 décembre, tout va bien, elle voit un oeuf, et un embryon, « vous voyez le petit truc blanc, c’est votre bébé, tout est bon »… La prise de sang est parfaite également… Je ne suis plus raisonnable bien sur… Je redeviens de nouveau maman… Le 31 au soir, en soirée amoureux à l’hôtel, du sang… Le 1er janvier, nous sommes à l’hôpital pour voir… Gynéco de garde, qu’on a dérangé le premier jour de l’année, « mais il n’y a rien, vous n’êtes pas enceinte, je ne vois rien »… Impossible, je l’ai vu il y a deux jours, il me croit à peine, me prend pour une folle, je pense ! David lui dit que la prise de sang est bonne etc., il finit par me croire, voit mes larmes mais est toujours très humiliant, on la dérangé pendant qu’il décuvait sûrement… Bonne année… Je ne souhaiterais une belle année qu’aux personnes sur qui je peux pleurer, puis j’enverrai un message rapide aux proches au courant d’un début de grossesse… À ce stade, je sais que je n’irai mieux que le jour où un bébé se posera pour de vrai dans mon ventre… Je ne pense plus qu’à ça…

Après plusieurs tests, un de nous deux a un petit problème, qui n’explique même pas le fait de faire des fausses couches… Je ne devrais même pas tomber enceinte… C’est l’incompréhension totale… Personne ne peut nous expliquer pourquoi les embryons ne restent pas dans mon corps… J’ai mal, toujours cette impression de perdre un bébé… Notre bébé…

Deux mois après, un nouveau test positif un samedi, le dimanche, du sang… J’ai l’impression de me noyer dans le chagrin, on y arrivera jamais, et mon corps ne survivra pas à tant de fausses alertes… J’ai peur, et je me projette depuis un petit bout de temps dans le parcours de fiv, on a déjà beaucoup d’infos, je ne crois plus en une grossesse naturelle… Cette fausse couche sera le tournant dans ma tête, je n’y crois plus…

Il aura fallu 2 semaines pour que Mila s’accroche à moi… Je pense que mon coeur, ma tête et mon corps ne pensaient tellement plus à mener a terme une grossesse, ma meilleure amie a eu son bébé, mon filleul, qui a été énormément dans mes pensées, tout ça a fait que mon stress a considérablement diminué, et mon bébé s’est posée… Miraculeusement… J’ai mis un temps fou à croire à cette grossesse, je crois qu’il a fallu que je sente ses premiers coups qui voulaient me dire qu’elle était bien là… Ma petite fille… Elle qui s’est accrochée à sa maman, et qui reste accrochée encore maintenant…!

Aujourd’hui, mes trois bébés minuscules, même pas existants, sont loin derrière moi… Je me dis que, de toute façon, c’était Mila que je voulais, et pas un autre… ( attend, y’en avait peut être un qui dormait dans le lot, mais bon…!^^ ).
Et puis 5 enfants… Avec deux c’est déjà chaud, alors 5…!

6 réflexions au sujet de « Ils pourraient être 5… »

  1. Ce n’est jamais facile, chaque femme vit la chose différemment… en janvier, j’ai fait une FC à 12 semaines, d’un petit bout dont j’ignorais même l’existence. Je dois faire mon deuil seule… j’y pense souvent… trop souvent…

    J'aime

  2. article très touchant, je n’ai jamais fait de fausse couche mais j’ai mis 3ans et demi à tombé enceinte il a fallu qu’on entre en PMA pour que mon petit bonhomme décide de s’accrocher tout seul comme un grand, mon bébé miracle comme on l’appelle 🙂 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s